Medias, politique, laïcité : "Il y a une pression permanente sur les musulmans"

Medias, politique, laïcité : “Il y a une pression permanente sur les musulmans”

 

Le livre a été très mal reçu par la critique lors de sa sortie. Il faut dire que le journaliste Claude Askolovitch (qui a travaillé notamment au Point, jusqu’à une divergence d’opinion avec sa direction concernant le traitement de l’Islam) s’est attaqué à des sujets sensibles, de manière frontale. Dans son livre “Nos mal-aimés. Ces musulmans dont la France ne veut pas”, il aborde la question de l’identité, de la religion, de la laïcité radicale et de l’exclusion. Sa méthode ? il est parti à la rencontre de plusieurs dizaines de musulmans, aux profils très marqués. Des salafistes notamment. Il en a conclu qu’il s’agissait de types assez normaux, au final. Des personnes banales, victimes d’une France  qui pue l’islamophobie. Vision caricaturale ou vérité qu’on a du mal à accepter ?

L'auteur

Jérémy Audouard