Tattoo-o-thon, retour sur le printemps érable

Tattoo-o-thon, retour sur le printemps érable

Retour sur l’un des événements qui aura marqué l’année 2012 au Québec : le “Printemps Érable” . Juin 2012, le Québec entame sa 18ème semaine de grève étudiante. Protestant au départ contre la hausse des frais de scolarité (1625$ de plus, prévus sur 5 ans) , le mouvement gagne en ampleur pour devenir une marche de contestation sociale touchant toute la population. En mai, le gouvernement libéral du premier ministre québécois Charest vote la loi 78, limitant le droit de manifester et stigmatisant les personnes portant le carré rouge, symbole du Printemps Érable. En réponse, le blogueur Gab Roy organise le 15 juin un Tatoo-o-thon de carrés rouges dans un parc de Montréal. Prix du tatouage : 10 $, soit le coût du matériel stérile.

Quelques mois après ce reportage, les élections anticipées de septembre ont élu le parti d’opposition, le PQ (Parti Québecois), à la tête de la Belle Province. Jean Charest s’est lui, retiré de la vie politique. Les frais de scolarité universitaires sont pour l’instant gelés, mais la question reste sur la table pour 2013.

Un reportage d’Anna Massé et Gautier Piatek.

Article sur cet événement sur Krashzine.

L'auteur

Anna Massé